Mot-clé - aluminium

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 29 janvier 2012

En Maurienne, l'avenir ne tient qu'à un fil

"L'avenir ne tient qu'à un fil" c'est l'esprit de l'action insolite à laquelle vont prendre part les six maires de la Communauté de communes "Coeur de Maurienne".

Vendredi 3 février à 11h00

à Saint-Jean-de-Maurienne, ils seront suspendus au clocher sous le regard de la population et des médias[1]. Une manière de réaffirmer leur inquiétude sur le devenir de l'usine Rio Tinto Alcan et l'avenir de la vallée de la Maurienne.

L'idée a été lancée par Roger Favier, Maire du Châtel et vice-président de la CCCM chargé du développement économique. Ses collègues ont accepté de le suivre dans ce projet destiné à interpeler l’opinion publique.

Roger Favier, Maire du Châtel, Yves Durbet, Maire d’Hermillon, Pierre-Marie-Charvoz, Maire de Saint-Jean-de-Maurienne, Marc Tournabien, Maire de Saint-Julien-Montdenis, Michel Crosaz, Maire de Montvernier, et Roger Lavarda, Maire de Villargondran, vont donc être montés à environ 25 mètres de hauteur dans une nacelle avant d’être suspendus dans le vide pendant plusieurs minutes.

Note

[1] Alex tu fais plein de photos, j'vais rater ça ;-(

mardi 13 octobre 2009

169 mauriennais bientôt au chomage

La nouvelle redoutée depuis longtemps est tombée. Rio Tinto (ex Alcan, ex Pechiney) supprimera des emplois à Saint-Jean-de-Maurienne.

Extrait de la dépêche AFP :

Chez Aluminium Pechiney, d'après les syndicats, 169 postes doivent être supprimés à l'usine d'électrolyse de Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie),

Extrait du communiqué de presse sur le site de Rio Tinto Alcan :

Il a de plus indiqué que les activités françaises de Rio Tinto Alcan sont particulièrement pénalisées du fait d'une détérioration structurelle de leur compétitivité qui affecte tous les sites, et particulièrement l'usine de Saint-Jean-de-Maurienne. «Si nous voulons sortir renforcés de la crise économique et pérenniser nos activités, nous devons revoir profondément notre organisation de travail sur l'ensemble de nos sites, ainsi que pour toutes nos fonctions supports», a ajouté M. Puig.

Malgré une mobilisation trop tardive le désengagement craint est bien en marche !

Screenshot Album Alexandre Modesto[1]

La Maurienne est sous le choc titre Savoie actus.

Notes

[1] voir les photos de la réunion du conseil municipal sur le compte Flickr d'Alexandre Modesto