Mot-clé - internet

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 20 juillet 2013

Dotclear passe à 2.5.1

Capture_du_2013-07-20_22_28_19.png

Dotclear est le moteur de ce blog.

Après une petite période "creuse" dotclear redémarre ! La mailing list est un peu active (j'ai compté 622 messages en 7 jours), une page facebook est apparue et un compte twitter a été réactivé.

La mise à jour s'est presque bien passée (une fois le cache du navigateur vidé, les boutons de mise en page des billets sont réapparus). La nouvelle version du "truc" pour envoyer les médias marche très bien, la blogroll a l'air vraiment mieux (je vais peut-être me lancer enfin dans la mise à jour de la colonne de droite que le glissé-déposé rendait improbable) le premier coup d’œil à la liste avec des numéros me plait bien.

Pour le reste, dotclear ça l'fait ! Ça marche bien, c'est stable, tout en français, on peut tout personnaliser assez simplement et quand par malheur y a un os, on trouve plein de gens qui répondent vite et bien.

samedi 8 décembre 2012

Internet libre et ouvert

Mobilisez-vous pour un Internet libre et ouvert

"Un Internet libre et ouvert pour un monde libre et ouvert. Les gouvernements ne doivent pas décider seuls de l'avenir d'Internet. Les milliards d'internautes à travers le monde doivent également participer aux discussions."

Google mobilise sur ce site : Google action

mercredi 15 août 2012

Bon anniversaire Dotclear

MàJ et hop ! sans élan.

Dotclear 2

samedi 25 septembre 2010

2 fées du net et la fonction parentale

Galoches[1]

Chez Kozlika :

Ce que je sais, ce que j’ai vu, c’est que dans cet ici et maintenant-là ils étaient infiniment heureux.

Dans le bricablog :

La jeunesse est un mal profond et tous les parents coupables de l'avoir commise.

Notes

[1] photo by Jean-Luc Lecante, licence CC

mercredi 10 juin 2009

Hadopi, acte III, scène 2

Le Conseil constitutionnel, gardien des droits et libertés constitutionnellement garantis, a jugé que plusieurs des dispositions de ces articles[1] 5 et 11 n'étaient pas conformes à la Constitution :

16. Considérant que les pouvoirs de sanction institués par les dispositions critiquées habilitent la commission de protection des droits, qui n'est pas une juridiction, à restreindre ou à empêcher l'accès à internet de titulaires d'abonnement ainsi que des personnes qu'ils en font bénéficier ; que la compétence reconnue à cette autorité administrative n'est pas limitée à une catégorie particulière de personnes mais s'étend à la totalité de la population ; que ses pouvoirs peuvent conduire à restreindre l'exercice, par toute personne, de son droit de s'exprimer et de communiquer librement, notamment depuis son domicile ; que, dans ces conditions, eu égard à la nature de la liberté garantie par l'article 11 de la Déclaration de 1789, le législateur ne pouvait, quelles que soient les garanties encadrant le prononcé des sanctions, confier de tels pouvoirs à une autorité administrative dans le but de protéger les droits des titulaires du droit d'auteur et de droits voisins ;

17. Considérant, en outre, qu'en vertu de l'article 9 de la Déclaration de 1789, tout homme est présumé innocent jusqu'à ce qu'il ait été déclaré coupable ; qu'il en résulte qu'en principe le législateur ne saurait instituer de présomption de culpabilité en matière répressive

à lire en ligne : Décision n° 2009-580 DC du 10 juin 2009 ou au format pdf (14 pages, 48 Ko), ou le communiqué de presse.

Notes

[1] de la loi favorisant la diffusion et la protection de la création sur Internet dite Hadopi

lundi 18 mai 2009

Le PS de Savoie de nouveau en ligne

Après une période de "maintenance", la fédération de Savoie du parti socialiste est à nouveau en ligne[1] : www.ps73.fr

Site du PS de Savoie

Notes

[1] Une belle déclinaison du thème métamorphis pour wordpress (..)